Les belles apparences

Sortie VF le 9 janvier 2020

Présentation de l'éditeur : chez Hugo New Romance

Une romance où la musique rythme la vie, les émotions et les relations des personnages.

Rachel Martin est une jeune femme pétillante qui cherche à cacher sa vulnérabilité derrière son humour. Dans le cadre de sa thèse en art-thérapie, elle s'apprête à devenir l'assistante d'un professeur de musique à l'université : Caine West... qui a la réputation d'être froid et antipathique.
Lorsque Rachel arrive à la fac, elle découvre avec embarras que Caine n'est autre que l'homme si séduisant qu'elle a insulté la veille dans le bar où elle travaille... l'ayant pris pour quelqu'un d'autre.

Bouleversée par cette rencontre, Rachel enquête sur Caine, et découvre que derrière les apparences d'un professeur de musique bien sous tous rapports, se cache un homme sombre qui dissimule un passé douloureux.

Pourquoi Caine a laissé tomber sa carrière de rock star pour devenir un respectable professeur de musique ? Que s'est-il passé dans la vie de Rachel pour qu'elle envisage la musique comme thérapie ?

L'avis d'Evenusia

J’ai lu quelques romans de Vi Keeland et s’ils ne sont pas tous de qualité égale, je sais quoi qu’il en soit que je vais passer un excellent moment.

Ses histoires commencent souvent de la même façon, par une scène humoristique qui présage une lecture légère, et puis le ton du roman change peu à peu en quelque chose de plus profond.

J’ai particulièrement accroché à celui ci, car l’histoire est touchante et j’ai particulièrement apprécié l’héroïne.

Rachel est une petite bombe d’énergie, elle n’hésite pas à sortir les griffes, a une langue bien pendue et une repartie acérée qui va donner des dialogues très réussis.

Caine est plus posé. C’est le professeur de musique de Rachel, et il est également son directeur de thèse. Caine est ancien batteur d’un groupe de rock et il n’a rien perdu de son charisme en revêtant le costume et les lunettes.

Rachel est superbe et on a l’impression qu’on pourrait tout de suite écrire l'histoire de ce couple à l'alchimie explosive, mais en fait il en sera tout autrement et ce sera un régal.

L’histoire est quasiment entièrement racontée du point de vue de Rachel mais on a des retours dans le passé du point de vue de Caine. Ils ont tous deux eu une enfance et adolescence difficile dont ils ne veulent pas parler et qui les a marqués.

J’ai trouvé que les deux héros agissaient parfois de manière un peu excessive, à savoir que soit ils se sautent dessus soit ils se hurlent dessus, on vit un véritable ascenseur émotionnel avec eux. Ils se défient, se narguent et leurs affrontements sont bourrés de tension sexuelle. Les scènes hot sont d’ailleurs extrêmement crues et cela dés le début. 

Voilà donc un excellent tome de Vi Keeland que je conseille vivement d’ajouter à votre PAL.