20200318_113614

Auteur : Beth Ferry et The fan brothers
Editeur : Little urban
Sortie le 10 avril 2020

Résumé :

Hiver comme été, nul n'ose s'approcher, tous effrayés par l'Épouvantail abandonné. Pourtant, ce coeur de paille ne demande qu'à aimer et à être aimé...

L'avis d'Izabulle:

Le petit épouvantail est seul dans son champs. Les animaux n'osent pas s'approcher de lui, alors même qu'il souffre de cette solitude et qu'il aimerait tant avoir des amis. Au printemps, un petit oisillon tombe précocement de son nid. L'épouvantail use d'une force surprenante pour se ployer et ramasser l'oisillon. L'oisillon adopte immédiatement l'épouvantail, qui lui procure chaleur et protection en attendant de vouloir déployer ses ailes. La séparation est désormais proche pour l'épouvantail et l'oisillon devenu oiseau, celui-ci devant prendre son envol. Et pourtant, malgré ce départ imminent, l'épouvantail n'est pas au bout de ses surprises...

20200319_171035

Quelle jolie histoire et ce dans tous les sens du terme !
Je connais désormais les frères de The fan Brothers pour plusieurs de leurs ouvrages et je ne suis jamais déçue de leurs illustrations, qui mélangent traits parfaitement réalistes et couleurs enfantines. Les couleurs alternent entre le froid et le chaud en fonction des saisons, qui elles rythment l'histoire. Cela m'aura permis notamment de faire une petite révision avec Minibulle des noms des saisons et de leur chronologie. Ces dernières sont notamment associées dans l'histoire au cycle de la nature, avec la naissance des petits ou la saison des amours.

L'histoire de ce petit épouvantail attachant met en avant l'amitié et les liens qui peuvent se tisser lorsque l'on prend le risque d'aider son prochain. Ici l'épouvantail est présenté comme le pestiféré du champs et même s'il s'agit de sa fonction au départ, le texte nous permet d'entrapercevoir ses émotions, qui sont en décalage avec ce qu'il représente. Le départ de l'oiseau qui a grandit pour vivre sa vie est déchirante et correspond logiquement à la période de l'hiver.
Sans pour autant vous dévoiler la fin de l'histoire, je peux vous dire que j'ai ressenti un parallèle avec le désir pour tous parents de vouloir que son enfant trouve sa voie et sa place dans notre société. Le fait par exemple de permettre à son enfant de choisir autant que possible son métier et qu'il s'y épanouisse. En effet, clairement ici l'épouvantail semble subir sa situation d'homme de paille qui terrifie ses congénères.

20200319_171103

Les textes sont minimalistes, avec un vocabulaire tout fait abordable pour les enfants. C'est d'ailleurs Minibulle qui a 8 ans, qui m'a lu cette histoire. Pour une lecture commune en famille, je le conseillerais à partir de 4 ans.

Encore une lecture coup de coeur, mais je n'en attendais pas moins de ces auteurs désormais incontournables. Une lecture émouvante, mettant en avant des valeurs humanistes, d'entraide et de lien social. En bref, tout ce qu'il faut pour rendre vos bouts de chou épanouis !