20200130_204418

Auteur : David Revoy

Editeur : Glénat

Sortie le 31 aout 2016

Résumé:

Au sein du monde merveilleux de Hereva, la jeune Pepper vit avec son chat Carrot dans une petite maison au fin fond de la forêt de Bout-un-Cureuil. Leur spécialité : faire des potions magiques ! Une activité qui comporte pas mal de risques étant donné que, chez eux, les préparations, incantations et autres invocations ont vite tendance à dégénérer... Partagez le quotidien mouvementé de cette Mélusine d’aujourd’hui dans une série d’histoires courtes au cœur d’un univers de fantasy fun et décalé fait de potions, de créatures, de magie… mais surtout d’humour !

L'avis d'Izabulle:

Pepper est une jeune sorcière qui vit avec son chat Carrot. Carott tel un vrai chat ne parle pas, toutefois, il arrive assez bien à nous faire comprendre ses pensées et ses intentions par des illustrations à l'intérieur des bulles. Carrot est un coquin très intelligent et il n'hésite pas à proposer aux compagnons à poils et plumes des autres sorcières, de tenter des expériences incongrues.

L'auteur nous propose de découvrir l'histoire de Pepper et Carott par le biais de mini-histoires, mais qui ne sont pas totalement déconnectées les unes des autres. En effet, il existe environ une dizaine d'épisodes dans cette BD et qui sont assez inégales en terme de longueur. Ce format court apporte un rythme qui se prête très bien au style humoristique de l'auteur. Ses personnages ne se prennent pas au sérieux et nous nous sommes surpris avec mes enfants à nous moquer gentiment d'eux et de leurs bêtises. Il faut dire que le sourire n'aura pas quitté les lèvres de mes enfants du début à la fin et ma fille ainée de 11 ans aura notamment comparé cette BD à celle de "Mortelle Adèle" d'Antoine Dole, ce qui dans son jargon est un très beau compliment.
Même si l'histoire est divisée en épisodes, cela n'empêche pas l'existence d'une histoire générale de fond, qui avance tout doucement au fil des vignettes. Nous assistons notamment à la participation de Pepper à un concours de potion et à la découverte en toute fin de sa contrée natale chez les sorcières de Chaosah, qui sont en réalité de méchantes sorcières. Aussi, en parallèle des notes d'humour, notre intérêt est piqué par un suspense sous-jacent, qui nous mène vers un second tome nous promettant de belles révélations.

Les illustrations sont magnifiques, empruntant les traits asiatiques des mangas japonais. Les couleurs sont chaudes et riches, avec une dominance d'or, bleu et orangé. Les personnages sont majoritairement féminins, mais cela n'a pas empêché mon fils Minibulle d'avoir aussi fortement apprécié la lecture. Son moment préféré a notamment été de constater que les animaux fétiches des sorcières avaient perdus tous leurs poils et plumes à la suite de l'ingestion d'une potion. C'était effectivement très drôle de voir ces animaux emprunter des émotions humaines, telles que la pudeur et la colère.

Pour conclure, nous ne pouvons que vous conseiller de découvrir cette BD jeunesse si ce n'est déjà fait. Elle réuni de belles illustrations, alliées à une histoire intéressante et un humour omniprésent. L'auteur a su trouver la potion gagnante pour nous envoûter et c'est sans surprise que je vous annonce que Pepper et Carrot est un énorme coup de coeur de la Izabulle family 💛💛💛