Wish 1

Sortie VF le 7 janvier 2020

Présentation de l'éditeur : chez Hugo New Romance

Toutes les petites filles font des voeux en regardant les étoiles.
Quand j'étais petite, j'ai fait tellement de voeux que j'en ai perdu le compte. La plupart d'entre eux concernaient tous les endroits que je voulais voir et les choses que je voulais faire. Je voulais
surtout être comme ma mère. Elle nous a appris, à ma soeur Evie et à moi, à vivre chaque moment comme si c'était le dernier. Mais quand notre mère est morte, elle nous a laissé à toutes les deux une pile de lettres à ouvrir à chacun de nos anniversaires. La première lettre m'a été donnée le jour de mon dix-huitième anniversaire et ces mots ont changé le cours de ma vie pour toujours. Elle me disait de voler librement, de tout laisser derrière moi et de vivre la vie dont j'avais toujours rêvé. Malgré mon chagrin, j'ai suivi son conseil. Pendant dix ans, j'ai suivi les traces de ma mère. Littéralement.
Ses lettres m'ont indiqué où aller, jusqu'à ce que la lettre de mon vingt-huitième anniversaire me dise de rentrer chez moi et de poser mes valises. Mais rentrer chez soi est plus facile à dire qu'à faire après dix ans d'absence...

L'avis d'Izabulle :

Suda Kaye était une jeune femme de 18 ans heureuse et amoureuse. Toutefois, la lettre que lui a adressée sa défunte mère pour son anniversaire a tout changé. Elle décide alors de quitter son fiancé pour partir découvrir le monde. Ce voyage de dix ans à travers le globe sera ponctué chaque année par l'ouverture d'une nouvelle lettre de sa mère pour la guider et à ses 28 ans la lettre lui demande de rentrer auprès des siens...

Audrey Carlan nous propose ici une romance de seconde chance, où Suda Kaye et Camden (son fiancé) se retrouvent 10 ans plus tard et découvrent que leurs sentiments n'ont pas changés. La jeunesse de Suda Kaye précédent son départ du Colorado est très peu développée et présentée comme un prologue. J'aurai aimé que cette période soit plus approfondie, cela m'aurait peut-etre permis de développer un sentiment d'empathie plus fort pour le personnage féminin et mieux comprendre ce qui la liait à Camden. Car finalement, Suda Kaye m'a parue plutôt égocentrique et égoïste, ne se préoccupant pas des sentiments de son fiancé et de sa soeur Evie, alors qu'elle s'enfuyait comme une voleuse.

L'histoire se déroule dans le Colorado et les origines amérindiennes de la mère de Suda Kaye nous amènent à découvrir la réserve où vit son grand-père. Cette ambiance mystique faite de traditions encestrales m'aura plue, mais encore une fois ce pan est assez peu développé et présent, pour apporter une vraie plus-value au roman.

Les scènes sexuelles sont nombreuses et très explicites. Classant clairement ce roman en romance érotique, sans vraiment d'autres sujets forts qui pourraient s'en dégager.

Le personnage d'Evie la soeur de notre héroïne, est peut-être le seul personnage ayant pu susciter chez moi une émotion intéressante. Elle n'hésite pas à confronter Suda Kaye à la réalité et aux conséquences de son départ il y a 10 ans. Evie a été particulièrement affectée par l'abandon de sa soeur et les abandons réguliers de leur mère, qui était incapable de demeurer auprès de ses filles et prenait régulièrement la route. L'histoire d'Evie va notamment être développée dans le second tome et ce que j'ai pu déjà découvrir d'elle me laisse envie d'en savoir plus.

Ce 1er tome de la saga Wish est donc pour moi une petite déception, n'ayant pu me lier au personnage principal et donc comprendre la romance qui s'est tissée par la suite. Je vais toutefois de ce pas découvrir l'histoire de la soeur Evie, que j'ai trouvée émouvante et forte à la fois.