positive Camryn Garret

Sortie VF le 4 mars 2021

Présentation de l'éditeur : chez Collection R

Parce que tout le monde a droit à l'amour.

Nouveau lycée et nouveau départ pour Simone Garcia-Hampton : elle se fait de vraies amies, se voit confier la mise en scène de la comédie musicale de l'année et se rapproche de Miles, celui qui la fait fondre dès qu'il entre dans la pièce. Mais voilà, Simone est séropositive, et elle n'a qu'une peur : qu'on découvre sa maladie.

Lorsqu'elle commence à sortir avec Miles, elle sait bien qu'elle devra lui en parler, même si cette idée la terrifie. Mais bientôt, un message trouvé dans son casier la menace de tout révéler à l'ensemble du lycée si elle ne le plaque pas...
Simone renoncera-t-elle à l'amour pour protéger son secret ?

L'avis d'Izabulle :

Simone a 17 ans et elle est née séropositive au virus du Sida. Adoptée bébé par un couple d'hommes homosexuels, elle grandit dans l'amour et les soins quotidiens liés à sa maladie.

Depuis quelques semaines, un garçon de son cours d'art dramatique l'attire énormément et des pulsions sexuelles s'emparent d'elle de façon inédite. Simone va alors tenter de se renseigner sur internet, via sa gynécologue ou son groupe de soutien de l'hôpital, pour comprendre comment avoir des relations sexuelles sans risque lorsque l'on est séropositif. Sa quête de savoir avance, alors que de l'autre côté Miles et elle se rapprochent.

Miles et Simone sont deux ados formidables, matures, drôles et sensibles ; ils m'ont totalement fait craquer. Chacune de leur nouvelle rencontre faisait voleter des petits papillons dans mon ventre, alors même que la romance s'installe très lentement et qu'il n'existe pas de scène sexuelle détaillée. Il s'agit en effet d'un roman young adult, mais que je conseillerai tout de même à partir de 15 ans, car la thématique sexuelle est très présente.

Le roman est ouvert sur plusieurs sujets et j'ai aimé entendre Simone parler de sa passion pour les comédies musicales et la voir évoluer comme assistante à la mise en scène pour la pièce de théâtre du lycée.
La question du harcèlement scolaire et du rejet des enfants atteint de VIH du milieu scolaire, est décrite ici de façon très réaliste.
J'ai encore à mon âge réussi à apprendre des choses sur cette maladie, avec notamment sur les questions de charge virale que j'ignorais totalement.

Positive est un roman extrêmement moderne, que l'on imagine difficilement écrit par une auteur séronégative, tellement l'écriture est réaliste et percutante. Le passage des émotions est clairement au rendez-vous. C'est beau, déchirant et intense. Un roman à mettre entre toutes les mains.