Play Hard 1

Sortie VF le 1er avril 2021

Présentation de l'éditeur : chez Hugo New Romance

Comme ses sœurs, Dekker Kincade est toujours prête à recruter de nouveaux clients pour l'agence de sportifs, montée par sa famille mais qui bat de l'aile. Toutefois, quand son père lui confie la responsabilité de signer le joueur vedette de la NHL, Hunter Maddox, elle hésite. Voilà trois ans, ils ont vécu une relation sans attache et Dekker a pris la tangente sitôt qu'elle a commencé à ressentir des sentiments pour lui. Elle sait que signer Hunter pourra probablement sauver l'entreprise de la faillite, aussi accepte-t-elle de l'approcher pour qu'il signe.
Si leurs retrouvailles ont un goût doux-amer bien vite, ils se retrouvent à plaisanter, la tension monte. Mais quand la vérité éclate Hunter est furieux et Dekker craint qu'on ne la prenne plus au sérieux.
Remporter la Stanley Cup avant que le temps imparti soit écoulé n'est pas un petit exploit. Et le temps presse. Alors que l'équipe de hockey n'est plus qu'à un pas du championnat, résister à Dekker ne sera pas pour Hunter une partie de plaisir.

L'avis d'Evenusia : 

Quel plaisir de retrouver la plume de K. Bromberg dans une nouvelle série. Ici l'auteure nous offre une histoire de seconde chance, en plein milieu sportif, celui des hockeyeurs, qu'elle a l'air d'apprécier tout particulièrement. Elle met en scène deux héros qui ont du mal à gérer leurs sentiments. Entre la peur de s'attacher et la peur de perdre l'autre, c'est un peu tout cela que craignent nos deux héros. C'est aussi la raison pour laquelle leur liaison s'est terminée aussi rapidement deux ans auparavant. 

Alors quand le père de Dekker lui demande d'aller trouver Hunter afin de lui proposer de devenir son agent, notre héroïne est plutôt réticente. Mais en tant que professionnelle, elle ne va pas se laisser submerger par la peur d'affronter le grand sportif et va foncer droit devant. Hunter est au sommet de sa carrière, dans la dernière ligne droite pour décrocher la coupe, mais voilà, quelque chose cloche avec son comportement, et Dekker a aussitôt fait de s'inquiéter pour l'homme, tout en s'intéressant au sportif. Il lui faudra bien faire attention à ne pas se laisser détourner de son objectif. 

J'ai énormément apprécié le personnage de Hunter. Derrière sa façade d'homme sûr de lui, il souffre, il culpabilise et malheureusement son entourage ne l'aide pas du tout. Entre un père tyranique et un agent qui ne s'intéresse pas vraiment à lui, il perd tout le plaisir de jouer, devient irritable et insupportable et son image en pâtit. Son seul plaisir est de revoir Dekker, il a l'impression qu'elle est la seule à pouvoir l'aider. 

L'autre aspect du roman est l'amour qu'il porte à son frère handicapé, donnant lieu à des moments très émouvantes. 

Cette nouvelle série sportive basée sur les soeurs Kincaid qui travaillent toutes les trois pour l'agence de leur père, nous promet bien des aventures. Les soeurs de Dekker sont toutes des fortes têtes aux caractères bien trempés et je suis ravie de pouvoir découvrir leurs histoires dans les prochains tomes.