Dragons amoureux

Auteurs : Alexandre Lacroix et Ronan Badel
Éditeur : Flammarion Père Castor
Sortie le 3 Mars 2021

Résumé :

Strokkur joue tranquillement au square quand une petite fille lui fait un bisou sur le museau... Catastrophe! De la fumée s'échappe de ses naseaux! Le dragon ne veut pas blesser son amie. Que doit-il faire? Peut-être son père sera-t-il de bon conseil...

L'avis d'Izabulle :

Strokkur est un petit dragon qui adore jouer avec ses amis humains et le square est son endroit préféré. Mais Violette lui dépose un jour un baiser sur le museau et Strokkur se retrouve obligé de s'isoler pour évacuer son trop plein d'émotion, qui se manifeste par des flammes jaissant de sa gueule.

Le dragonnet déboussolé se tourne vers son père pour obtenir des explications. Ce dernier se remémore alors avec émotion sa rencontre avec la maman de Strokkur et utilise un joli jeu de mot pour expliquer à son fils que sa flamme n'est autre que le reflet de son amour.

Quelle histoire mignonne et tout en finesse ! Strokkur et son père sont tellement attendrissants. Nous ressentons parfaitement le lien fort qui les lie et qui va guider le dragonnet à décoder ses premiers émois amoureux.
Les interactions des enfants dans ce parc sont très réalistes et permettra à l'enfant lecteur de s'identifier facilement. Ce petit album peut d'ailleurs tout à fait être lu de façon autonome dès 6 ans. Dans le cadre d'une lecture familiale, les petits dés 3 ans pourront rigoler et s'émerveiller du petit dragon amoureux sans problème.

1

Avec mon fils Minibulle nous sommes toutefois d'accord sur un point. L'histoire était beaucoup trop courte à notre goût et la fin un peu abrupte, manquant peut être d'une conclusion. Mais si votre enfant est aussi imaginatif que le mien, il inventera sans soucis sa suite idéale !

Pour conclure, ce petit album jeunesse vous offrira des illustrations toutes mignonnes et pétillantes de couleur. Vos enfants craqueront pour ce petit dragon curieux, mais aussi très courageux. Une histoire où la relation père-fils est sublimée et ça c'est plutôt bienvenu.