Le royaume de cuivre

Sortie VF le 9 décembre 2021

Présentation de l'éditeur : chez de Saxus

Le sang peut être aussi dangereux que n'importe quel sort...
Vous pensiez tout savoir sur la légendaire Cité de Laiton ? Vous n'avez encore rien vu.

Vivant autrefois de petites arnaques dans les rues du Caire, la vie de Nahri a changé à jamais lorsqu'elle a invoqué Dara, un redoutable et mystérieux djinn. Transportée dans la cour royale de Daevabad, la légendaire Cité de Laiton, Nahri doit assumer son héritage caché et ses pouvoirs, mais cette cage dorée sera fatale pour sa tribu au moindre faux pas.
Exilé pour avoir osé défier son père, Ali est à la dérive dans les sables impitoyables de sa terre natale. Traqué par des assassins, il s'appuie sur de nouvelles capacités qui lui ont été octroyées et qui menacent de révéler le terrible secret de sa famille.
Alors que les djinns se rassemblent à Daevabad pour célébrer un nouveau siècle, une menace se profile dans le Nord. Celle-ci promet d'amener une tempête de feu jusqu'aux portes de la ville... avec l'aide d'un guerrier pris entre deux mondes.

L'avis d'Izabulle :

Le premier tome de cette saga, La cité de Laiton, m'avait énormément plu, même si son contexte n'avait pas été aisé à comprendre. Les différentes tribus, langues, pouvoirs et interactions qui les lient sont très détaillés et je reconnais en voyant l'épaisseur de ce second tome (750 pages) avoir eu un peu peur.

Mon inquiètude fut de courte durée, car nous retrouvons nos trois protagonistes principaux à savoir Nahri, Ali et Dara dans leur quotidien 5 ans plus tard. J'ai adoré cette entrée en matière qui est finalement des plus logiques, puisque qu'il a fallu effectivement à ces jeunes gens du temps pour se reconstruire de l'effroyable bataille qui clos le premier tome.
Tous les trois vivent donc leur vie chacun de leur côté et paraissent étonnamment apaisés, plus matures. Toutefois, l'envie de vengeance et de défier l'autorité de Ghassan ne sont pas tapis bien loin.

Si vous avez réussi à finir le 1er tome et qu'il vous a plu, cette suite sera du petit lait pour vous. Car désormais fort des bases du roman, le lecteur n'a plus qu'à se laisser embarquer dans l'imaginaire fantaisiste de l'auteure et cela est un pur plaisir.

La tension monte crescendo dans ce second tome, où l'étau se resserre autour de Ghassan. Le récit est toujours aussi riche en éléments descriptifs que ce soit sur le plan de l'architecture, des décorations, des vêtements ou de la gastronomie. Maintenant le lecteur dans cette ambiance orientale où les djinns et tapis volants côtoient guérisseuses et créatures des eaux.

Par cette suite, l'auteure nous démontre toute la grandeur de son histoire, qui est bien plus qu'un simple Aladin au pays de la littérature fantasy. L'auteure m'aura éblouie par son récit surprenant, prenant et son écriture intelligente et fine.

Ce second tome est donc un énorme coup de coeur pour moi et les 750 pages ne sont pas de trop finalement, lorsque l'on se délecte de chaque rebondissement et dialogue qui les parsèment. Enfin, si vous n'avez pas encore lu le 1er tome "La cité de laiton", c'est une grave erreur à laquelle je vous conseille de remédier immédiatement !