IMG_7649

(credit ©MyBOOX 2016)

Nous avons eu la chance d'être invitées, ainsi qu'un petit groupe de blogueuses, par Le Livre de Poche à une rencontre VIP avec Anna Todd à Paris, à l'occasion de la sortie du Tome 1 After chez Livre de Poche.

Nous remercions vivement Le Livre de Poche de nous avoir permis de passer une matinée en petit comité avec Anna Todd et d'avoir pu lui poser quelques questions.

C'est Tory qui s'est rendue à cette rencontre et qui nous retranscrit ci-dessous les questions qui lui ont été posées.  

IMG_0273

(©MyBOOX 2016)

Comment s'est déroulé votre voyage jusqu’ici ?

AT : Oh c'est super, nous avons eu un jour de repos hier, ce qui était très plaisant. L'Italie était très mouvementée, il y avait tellement de monde. C’était vraiment sympa mais trop rapide. Et puis maintenant je suis ici (en France) où j’ai été plus que dans n’importe quel autre endroit. Donc je connais bien maintenant, ce qui me permet de souffler et de me détendre un peu. C’était vraiment cool d’avoir un jour de congé avec Colleen (Hoover), car elle n’est jamais venue ici et donc on a pu se balader et écrire c’était vraiment sympa.

Si vous deviez tuer l’un de vos personnages lequel ce serait ?

AT : Steph sans hésitation.

12472311_10153362186227237_6162722692459801235_n 

(Crédit photo @ABFA)

Pourquoi pensez vous que les filles tombent toujours amoureuses de « bad boys »?

AT : Oh je ne sais pas, j’aimerais le savoir (rires). Non mais je pense que nous avons cette idée que nous pouvons les transformer en de bonnes personnes. Et souvent dans la réalité ça n’arrive pas et ça n’y ressemble absolument pas mais je pense que c’est un challenge pour nous. Pour ma part je me suis mariée à 18 ans donc je n’ai pas eu beaucoup d’expériences amoureuses mais je pense que je suis sortie avec suffisamment des gars vraiment écoeurants (gross) et pas sympas. Et puis je me suis mariée avec quelqu’un d’une profonde gentillesse, donc je pense que ce n’est qu’une phase.

Préfériez vous écrire dans un autre genre ou rester dans le New Adult ?

AT : J’aime beaucoup écrire sur des personnages qui ont entre 17 et 22 ans. Je ne sais pas pourquoi c’est comme si ma voix était là. Cela me permet d’oublier le monde des adultes sans savoir comment être un adulte mais tout en apprenant  à être un adulte. Mes livres après le tome sur Landon s’adresseront plus à des young adultes mais avec du contenu plus sombre. Je ne me vois pas écrire sur des personnages plus vieux, car j’aime le drama et les problèmes auxquels sont confrontés les jeunes.

IMG_0294

(Copyright MyBOOX)

Vous êtes devenue une auteure mondialement connue et publiée dans de nombreux pays et pourtant vous continuez de publier sur Wattpad qu’est ce qu’il vous plait autant sur cette plate-forme ?

AT : J’aime tout simplement l’aspect relationnel et social. J’ai commencé à écrire des livres seule sur Wattpad et puis j’ai essayé d’écrire sans, mais je n’avais pas la même sensation, ce que j’écrivais était correct mais je n’avais pas cet engouement en écrivant les chapitres un par un et en ayant un échange avec mes lecteurs. C’est très émotionnel pour moi. Je ne veux pas être une auteure traditionnelle et quand j’ai commencé à faire comme tout le monde, j’ai détesté ça. Sans Wattpad je ne pense pas que je serais auteure aujourd'hui. Et j’apprécie énormément le fait que mon éditeur me laisse toujours écrire sur cette plate-forme.

 Si vous étiez un roman lequel seriez vous ?

AT : The Clockwork Princess (La princesse Mécanique de Cassandra Claire). C’est pourquoi ma Tessa ressemble beaucoup à la Tessa du livre de Cassandra et c’est pourquoi également mon héroïne se nomme ainsi.

IMG_0278

(©MyBOOX 2016)

 Si vous étiez un endroit lequel seriez vous ?

AT : Le premier endroit qui m’est venu à l’esprit est Bordeaux car on peut trouver du vin partout et j’adore ça.

 Un film ?

AT : Nuit blanche à Seattle, c’est mon préféré car c’est un film très simple mais touchant

 Une série ?

 AT : Ca serait probablement Gossip Girl

Quel est l’endroit que vous avez préféré durant votre tournée ?

 AT : L'endroit que je préfère pour vivre que ce soit pour le confort, ou pour rencontrer mes lecteurs c’est la France car je viens souvent et je m’y sens très à l’aise. Mais si je devais choisir un endroit pour l’expérience et ce que j’ai vécu ça serait le Brésil car c’était tellement différent de tout ce que j’avais pu voir et les lecteurs étaient tellement contents.

IMG_5201

(Tory et Anna Todd - Crédit @Evenusia)

Qu’est ce qui vous plait le plus dans le fait de rencontrer vos lecteurs et quelle est la meilleure chose et la pire chose qu’un lecteur vous ai dit ou fait ?

AT : Ce que je préfère quand je rencontre mes lecteurs c’est quand ils me disent que grâce à moi je leur ai donné le goût de la lecture. C’est tellement agréable d’entendre des gens qui ne lisaient pas avant et qui apprécient maintenant et qui ont envie de lire de plus en plus.

La meilleure chose qui me soit arrivée c’était en Espagne, où toute une famille était là et ils pleuraient et ils m’ont raconté l’histoire de leur fille qui avait 17 ans quand je l’ai rencontré et elle avait des troubles de l’alimentation et ils m’ont expliqué qu’elle n’aimait pas lire, que quelqu’un lui avait prêté mon livre et qu’il a fait partie de son rétablissement. C’est le personnage de Tessa qui l’a aidée sur le fait qu’elle s’accepte comme elle est car la plupart des héroïnes de romance sont très minces, elles ont toutes une peau, des cheveux parfaits et parfois cela nous fait sentir inférieur par rapport à elles et donc c’était très spécial pour moi que mon livre l’ait aidée à aller de l’avant.

Le pire qui m’est arrivé est quand j’étais avec mon mari à une rencontre. Mon mari est noir et cette fille était involontairement raciste, je pense qu’elle était nerveuse et plus elle devenait nerveuse, plus elle continuait et s’enfonçait de plus en plus et j’étais vraiment mal à l’aise. Elle était gentille et jeune et je pense qu’elle pensait que mon mari travaillait pour moi. Mais c’était choquant pour moi de voir qu’une jeune fille puisse penser ainsi sans s’en rendre compte, mais je suppose que c’est l’éducation qu’elle a reçue puisse qu’elle disait : « Ma mère a peur que je finisse avec un homme noir ». J’avais envie de lui dire s’il te plait arrête, arrête de parler mais je ne voulais pas être grossière avec elle. Donc c’était probablement la seule mauvaise expérience que j’ai eu avec une lectrice.

Quel était votre plus belle rencontre avec une célébrité ou auteure ?

AT : Sans hésiter avec E.L James. Elle est tellement gentille et j’étais tellement nerveuse et c’est grâce à Colleen que j’ai pu la rencontrer. Je l’ai rencontrée lors d’un RT. Colleen m’envoie un sms pour me dire de la rejoindre tout de suite et je vais à sa rencontre, j’étais en train de manger des chips au fromage et quand je l’ai vue, j’ai jeté mon paquet en j’essayant de manger le plus vite possible parce que j’avais la bouche pleine. C’est une vraie business woman elle sait ce qu’elle veut et j’essaie d’apprendre également à être comme ça. Elle était tellement adorable avec moi et m’a donné plein de conseils pour la suite et c’était vraiment un beau moment pour moi.

Merci encore à Le Livre de Poche pour cette fabuleuse rencontre avec Anna Todd.