Play me

 

Sortie VF le 30 novembre 2016

Présentation de l'éditeur : chez City Editions, collection Eden, 

Chris est le chanteur star et sexy d'un groupe de rock alternatif. Mia est violoniste virtuose dans l'orchestre de San Francisco. Tout les oppose. Alors, quand leurs managers les obligent à travailler ensemble pour un album, c'est le clash assuré. Pourtant, dès le premier regard, le courant passe entre les deux musiciens... Jamais une fille n'avait inspiré à Chris de tels sentiments et jamais Mia n'avait ressenti de tels désirs pour un homme. Orpheline, maltraitée par sa famille d'accueil quand elle était enfant, la jeune femme a toujours voulu se protéger des autres. Dans la vie, elle n'a personne de confiance, à part Emma, sa meilleure amie. Lorsque Chris fait irruption dans son existence, elle ne peut pas s'empêcher de douter du sérieux de leur relation. Doit-elle accepter de s'abandonner totalement à lui ?

L'avis d'Izabulle:

Mia vit seule dans son appartement et n'a pas de famille, excepté sa meilleure amie Emma. Le deux amies prennent soin l'une de l'autre et ne se quittent plus depuis leur rencontre enfant en famille d'accueil.

Alors que Mia est happée par sa carrière de violoniste et s'est créée un personnage de toute pièce pour échapper à son passé, son manager lui apprend  qu'un grain de sable  va venir quelque peu enrailler tout cela.

En effet, sa maison de disque souhaite qu'elle collabore sur un album avec un groupe de rock à la renommée internationale. Mia y est farouchement opposée, mais à les mains liées et n'aura que sa mauvaise humeur et son caractère bien trempé pour manifester son mécontentement.

Je me lançais plutôt confiante dans cette lecture, le résumé me rappelant un peu un autre roman que j'avais beaucoup aimé ("si je reste" de Gayle Forman), mettant également en scène la rencontre entre une violoniste prodige et un rockeur, mais sur un mode Young adult.

Toutefois, j'ai été très vite déroutée par l'écriture de l'auteur qui est assez commune et peu poétique. Notre héroïne Mia, peut être parfois assez vulgaire et je n'ai pas trouvé que son langage donnait un intérêt particulier au roman ou servait son personnage.

La rencontre entre Mia et Chris dans les locaux de la maison de disque est le moment le plus intéressant de l'histoire et ce pour plusieurs raisons. Premièrement, nos personnages interagissent directement avec des dialogues plutôt pertinents, alors que justement les dialogues sont quand même les grands absents de ce roman. D'autre part, Chris se révèle être un personnage très attachant, qui malgré l'agressivité de Mia va vouloir la découvrir et mieux la connaître.

L'alternance des points de vue entre Mia et Chris aurait pu être intéressante si nos deux personnages n'étaient pas si identiques. En effet, il était parfois peu évident  de différencier les deux points de vue, l'écriture de l'auteur étant très linéaire et centrée principalement sur les pensées de nos personnages.

La musique est également insuffisamment présente dans l'histoire, ce qui me parait peu crédible au vu de la profession de nos personnages. L'auteur ne nous livrant notamment aucun aperçu du travail réalisé en commun sur ce fameux album rock / classique, ou ne faisant apparaître aucune parole des chansons citées pour illustrer certaines émotions.

J'avoue malheureusement être passée complètement à côté de ce roman, qui n'a pas su faire vibrer en moi quelques émotions que se soient. Grande adepte des romances New Adult, je pense que mes références en la matière ne m'ont pas permises d'apprécier ce roman, qui pourrait toutefois trouver son chemin  auprès d'un lectorat plus novice.