de-fievre-et-de-sang-1073972-250-400

Résumé de l'éditeur : chez Pocket

Ils semblent se nourrir de sang. Leurs victimes sont retrouvées exsangues. Eva Svärta et le commandant Vauvert viennent enfin de mettre un terme aux agissements des frères Salaville. Mais les meurtres continuent, défiant toute logique. Les talents d'Eva, policière albinos dotée d'un instinct hors normes, vont la conduire aux frontières de la rationalité. Là où, à tout instant, les ténèbres menacent de s'ouvrir sous vos pieds, où votre propre reflet dans le miroir pourrait vous engloutir, où la part d'ombre qu'Eva porte en elle causera sa perte ou lui sauvera la vie...

L'avis de Linagalatée :

Eloïse Lombard vient de tomber dans l’horreur la plus pure, elle sait qu’elle va mourir, elle a été kidnappée par les frères Salaville, deux marginaux du village dont la réputation psychiatrique n’est plus à faire. A force de tortures, elle perd à moitié la raison et commence à avoir des hallucinations, elle voit des loups.

Alexandre Vauvert, commissaire, et Eva Svärta, profileuse au Quai des Orfèvres, sont sur la piste des deux frères et c’est au cours d’une descente inopinée que les évènements vont s’accélérer et donner lieu à des découvertes macabres. Eva est albinos, tous ses sens se sont développés, ce qui lui vaut une intuition hors pair et fait d’elle cet être étrange habité de prémonitions très fortes qui fonctionne à l’instinct brut.

L’intrigue commence très fort avec l’enlèvement et la torture d’Eloïse. L’intervention d’Alexandre et d’Eva fait monter la pression d’un cran nous laissant deviner que malheureusement les pires scénarios restent encore à venir. D’humains en loups, de loups en démons, on se familiarise avec toutes ces divinités venues des tréfonds des enfers.

Le suspense et l’horreur montent crescendo au fil de la lecture, Eva devient la plaque tournante de cette sombre histoire. Prise au piège entre ses propres démons et son combat contre ces créatures, elle aura besoin de toute son intuition et de l’aide d’Alexandre pour tenter d’en venir à bout. Mais vient-on vraiment à bout des démons quels qu’ils soient ?

Vous pouvez lire un extrait du roman : ICI

 

Retrouvez également d'autres avis chez mes Partenaires de bit-lit.com