Covenant 1 Sang mêlé

Sortie VF le 13 octobre 2017
Présentation de l'éditeur : chez J'ai Lu

Sur une île au large de la Caroline du Nord vivent les hematoï, des individus au sang pur et aux pouvoirs divins capables de maîtriser les quatre éléments. Ceux dont la lignée a connu un métissage sont contraints de choisir leur destin : intégrer le corps des Sentinelles du Covenant pour chasser les démons, leurs ennemis originels, ou être réduits à la servitude. 

De retour depuis peu au Covenant pour des raisons qui lui appartiennent, Alexandria n’a pas le choix : fille d’une hématoï et d’un simple mortel, elle se doit de réussir l’examen lui permettant de devenir Sentinelle. L’institution applique une discipline de fer, et les relations entre sang-pur et sang-mêlé sont formellement interdites, sous peine d’exclusion, ou pire. Une règle qui pourrait être simple si Aiden, un sang-pur aux yeux couleur d’orage qu’Alex convoite depuis toujours, n’avait pas été désigné comme son entraîneur personnel…

L'avis d'Izabulle:

Le résumé présente cette nouvelle romance paranormale sous l'angle essentiellement amoureux. Or, Alexandria notre héroïne est une vrai guerrière et ce premier tome tourne essentiellement autour de l'univers paranormal et les combats plutôt qu'autour de la romance.

 

L'histoire commence sur les chapeaux de roue avec un prequel extrêmement intense et dynamique. Alex est confrontée immédiatement à ses ennemis qui sont des démons. Les démons sont des Hematoï au sang pur qui ont été mordus et transformés à leur tour en démon. Elle va devoir se battre et se retrouve très tôt confrontée à la mort. Son retour au Covenant est une nécessité. Alex est complètement détruite et qui mieux qu'Aiden, son béguin d'enfance, pour la remettre sur pied.

 

Cette nouvelle romance paranormale de J.L. Armentrout reprend les codes de toutes les sagas qui ont connu du succès. Un héroïne tête brûlée et fortement malmenée. Un mal alpha très sexy et protecteur. Et surtout un environnement paranormal crédible et suffisamment original pour nous emmener dans un dépaysement agréable.

 

Si je n'ai pas grand chose à reprocher à ce livre, ce n'est juste qu'un sentiment de déjà vu ne m'a pas quitté du début à la fin. Le prequel m'aura fortement fait penser à la saga Lux, de part ses ennemis qui absorbent l'énergie des "gentils" ; Alex qui vit seule avec sa mère comme l'était Katy et la nuque d'Alex qui chauffe quand un ennemi est dans les parages. Concernant l'arrivée au Covenant et l'entrainement d'Alex par Aiden, cela m'a fortement rappelé la saga Divergente et tout le processus de rapprochement entre Tris et Quatre, au cours de leurs entrainements.

 

Malgré la plume extrêmement agréable de J. L. Armentrout, qui fait partie de mes auteurs préférées et une histoire qui se lit très rapidement, je n'ai malheureusement pas été surprise par le déroulé du scénario proposé. Certains avis annoncent des tomes suivants meilleurs que le premier, aussi peut-être que je me laisserai tenter sachant que le final de ce tome 1 nous laisse entrevoir pour la suite un possible triangle amoureux. Je sens que des dents vont grincer !