company of killers 1

 

Sortie VF le 22 août 2018

Présentation de l'éditeur : chez Milady 

Elle devrait le fuir, mais pour rester près de lui, elle est prête à tout... même à tuer !

Sarai n'a que quatorze ans quand sa mère l'abandonne au Mexique entre les mains d'un trafiquant de drogue. Neuf ans plus tard, elle attend toujours une occasion inespérée de s'enfuir. Persuadée de trouver un allié en Victor, un tueur à gages engagé par l'homme qui la séquestre, elle profite d'une visite de celui-ci pour monter dans sa voiture.
Même si la jeune femme n'a peur de rien, elle ne tarde pas à découvrir que Victor est aussi dangereux que le criminel qu'elle vient de quitter. Pourtant, quelque chose en lui l'attire et la rassure. Et au lieu de le fuir, elle se découvre prête à tout même l'irréparable pour ne plus le quitter.

L'avis d'Evenusia

Cela fait neuf ans que Sarai vit contre sa volonté avec Javier. Elle avait 14 ans quand elle a été donnée à ce trafiquant Mexicain. Elle partage sa vie, comme si elle était sa femme, mais en réalité, elle n'a pas le choix, il la tuerait. Elle est prisonnière et surveillée, et elle ne peux aller très loin sans se faire prendre.

Elle profite de la visite d’un américain, avec qui Javier est en affaires, pour se cacher à l'arrière de sa voiture et s’enfuir. L’américain, Victor, s’avère être un tueur à gages et découvre très vite que Sarai peut s’avérer très utile pour faire pression sur Javier.

Va s’ensuivre une course poursuite dans laquelle Victor et Sarai vont, malgré eux, apprendre à se connaître et à se faire confiance.

C’est dans un registre totalement différent de celui de Loin de tout que nous embarque JA Redmerski. Nous sommes dans un romantic suspense, où personne n'est innocent. Notre héroïne est forte, c’est une battante qui a appris, dès son plus jeune âge, à encaisser les situations difficiles.

Auprès de Victor, un tueur à gages sans pitié, elle se rend compte qu’elle ne pourra jamais retourner à une vie normale, pas après tout ce qu’elle a traversé. Victor et Sarai sont de la même trempe, et c’est certainement cela qui les rapproche dans un premier temps. Ils tiennent l’un à l’autre, alors qu’ils se connaissent à peine. Il se passe quelque chose entre eux qu’ils ne comprennent pas. Ils ne sont pas familiers de ce genre de dépendance, ni de ressentir des émotions si intenses envers quelqu'un.

Victor ne peut pas se permettre d’avoir une vie personnelle, pour faire ce qu’il fait, il ne doit avoir aucune attache, il doit être libre. Il sait donc que quoi qu'il se passe avec Sarai, elle ne peut rester avec lui. La tuer le libèrerait, à tous niveaux, de ce lien qui est en train de naître entre eux. 

Plus on avance dans la lecture et plus l'histoire devient addictive et captivante. On prend plaisir à suivre ces deux héros violents et sans pitié.

La suite des aventures de Sarai sera disponible le 19 septembre 2018.