Hades Hangmen 5

Sortie VF le 19 septembre 2018

Présentation de l'éditeur : chez Milady

Sergent du gang des Hades Hangmen, Xavier AK Deyes est hanté par ses démons. Lorsque l’occasion se présente de racheter ses erreurs passées, le jeune homme est déterminé. Il se porte volontaire pour accomplir une mission délicate : infiltrer un groupe de trafiquants afin de sauver Phebe des griffes du mystérieux Meister. AK reconnaît immédiatement en cette jeune femme qui n’a connu que souffrance depuis son enfance dans une secte sordide, une âme sœur en quête de rédemption. Ensemble, ils pourront enfin affronter les fantômes du passé et peut-être trouver l’amour...

L'avis d'Evenusia 

Alors que les Hades Hangmen s’apprêtent à célébrer le mariage Styx et Mae, AK ne pense qu'à une seule chose c'est à sortir Phebe des mains de Meister. Rongé par le remords de l'avoir laissée derrière lui aux mains de la secte, les yeux de la jeune femme qu'il avait abandonnée attachée à un arbre, le hantent. La secte a désormais disparu, mais Phebe a été offerte à un homme très dangereux, Meister, adepte du KKK, il a la réputation de faire du commerce avec les femmes.

AK et les membres des Hades Hangmen décident de faire une descente dans le repère de Meister et ce qu’ils découvrent rivalise avec horreur les actes commis par la secte.

Dans ce nouveau tome, le danger ne vient plus de la secte qui a été détruite et dont les derniers survivants sont encore éparpillés, mais de Meister un dangereux trafiquant de femmes, ainsi que des gangs mexicains, ennemis jurés des Hades H.

Même si une fois de plus le thème reste le même, à savoir sauver une femme d'un endroit de cauchemar, l'auteure nous décrit deux êtres torturés. AK sous son apparence forte et ses allures d'homme indestructible, a vécu de forts traumatismes. Il cherche la rédemption dans tous ses actes, il ne se pardonne pas et vit avec une perte dont il se sent responsable. 

Phebe est exactement comme AK. Son passé dans la secte et tout ce qu'elle a accepté au nom de celle-ci la ronge. Toutes ses croyances se sont effondrées et tout ce qu'elle croyait légitime s'est tranformé en parfaite horreur. Elle ne se pardonne pas ses gestes et son acceptation, ne pas avoir bougé, ne pas s'être rebellée, et ne pas avoir découvert avant toute cette mascarade la dégoûte d'elle-même. 

Phebe est également une héroïne très différente des précédentes. Elle a été élevée pour séduire les hommes et elle sait tirer parti de sa beauté. Elle sait comment les attirer, c'était son rôle au sein de la secte depuis son plus jeune âge. Projetée dans la vie réelle, elle va perdre ses repères. Ce sera d'autant plus difficile, qu'elle a été droguée et que son sevrage va la confronter encore plus durement à son passé. Heureusement AK veille sur elle, il en a fait sa mission, et ne compte pas la laisser tomber.  

Encore un tome bouleversant, prenant et addictif. On ne se lasse pas de cette série qui se renouvelle sans cesse. De nouveaux personnages, plus jeunes, font leur apparition et donnent un peu de fraicheur insolente et innocente à toute cette noirceur.

On aspire à un peu de tranquilité et de bonheur au sein des Hades Hangmen.