Et tu embrasseras mes larmes

Sortie VF le 24 octobre 2018

Présentation de l'éditeur : chez Collection &H

Depuis le drame qui a bouleversé sa vie quelques semaines plus tôt, Angie est perdue. Elle en est convaincue, son cœur est détraqué : elle réagit au quart de tour pour des broutilles, mais est incapable de verser les larmes qui la rongent de l’intérieur.
Depuis qu’il a compris qu’aimer quelqu’un, c’est prendre le risque de souffrir, Valentin a décidé de verrouiller ses sentiments. Les potes, il les garde à distance  ; les filles, il les consomme à la chaîne, sans jamais s’attacher. Parce que c’est bien plus simple de ne rien ressentir.

Lorsque Angie et Valentin se croisent ce soir-là, chacun reconnaît sa propre douleur dans le regard de l’autre. Et si, en dépit des apparences, ils étaient très exactement ce dont ils ont besoin  ?

L'avis d'Izabulle : 

Angie vient de perdre son frère aîné. La douleur est très forte, d'autant qu'ils étaient très complices. Angie souffre d'une solitude constante, malgré la présence de ses amis et de sa famille. En leur présence, elle n'est d'ailleurs qu'une imposture. Elle poursuit sa vie comme si de rien n'était et surtout elle est incapable de ressentir et de verser ne serait-ce qu'une larme pour son frère.

Je crois que cette première partie où Angie va se présenter à nous et nous poser le contexte de l'histoire, m'aura laissé un peu de marbre. J'avais du mal à situer les personnages, retenir leurs noms et une certaine lenteur, comme une forme d'apathie était présente.
C'est avec l'arrivée dans la vie d'Angie de Valentin, que j'ai vu radicalement l'ambiance du livre changer et que j'ai pu comprendre combien cette 1ere partie un peu particulière était nécessaire.

Valentin était le meilleur ami de son frère, mais très réservé et solitaire, ce dernier était peu connu de sa famille et Angie l'avait brièvement croisé il y a un an. Si l'attraction physique et la tension sexuelle est immédiatement présente entre eux lors de cette seconde recontre, pour autant le fantôme Damien demeure entre eux. Angie et Valentin vont alors entretenir une relation ambivalente. Alors que Valentin se refuse à la toucher, Angie elle ne cesse de le vouloir et dans cette relation tendue entre amitié et tension sexuelle permanente, Angie va apprendre à guérir et à s'éloigner de ce frère trop présent.

Le roman présente une petite part mystique avec toutes ces questions tournant autour de la vie après la mort et qui se confirmera sur la fin et nous offrira un final qui m'aura particulièrement plu.

L'histoire d'amour est belle, les scènes intimes très hot et intenses. J'ai particulièrement été envoutee par le personnage de Valentin qui parle peu, mais fait preuve d'une belle intelligence et philosophie dans ses mots.

Pour conclure, Fleur Hana  nous offre une belle histoire d'amour, avec des sentiments sincères et intenses où plus d'une fois les larmes ont menacées d'inonder mes joues.

Même si je n'avais pas eu l'occasion de lire la première version de ce livre "Les bottes rouges ", je dois dire que suis totalement sous le charme de cette couverture et ce titre, qui reflètent parfaitement l'ambiance du roman.