marquer les ombres 2

Sortie VF le 11 octobre 2018

Présentation de l'éditeur : 

Les vies de Cyra Noavek et d'Akos Kereseth sont dirigées par leurs destins, révélés par les oracles à leur naissance. Ils sont amoureux, mais leurs peuples sont ennemis, et le destin d'Akos est implacable : il doit mourir au service de la famille Noavek. 

Or le père de Cyra, le tyran Lazmet Noavek, que tout le monde croyait mort, est de retour pour réclamer le trône. 
Alors que Lazmet déclenche une guerre sanglante, Cyra et Akos se dressent contre lui, dans une tentative désespérée pour l'arrêter. Quitte, pour Cyra, à ôter la vie de son père. Quitte, pour Akos, à donner la sienne. Ils vont découvrir à quel point leurs destins déterminent leurs vies, d'une manière qu'ils ne soupçonnaient pas. 

L'avis d'Izabulle : chez Nathan

Cyra, Akos, la chancelière, Cisi, le frère de Cyra et celui d'Akos, se retrouvent tous dans un même vaisseau, suite à leurs fuites du pays Shotet.

Cette immersion dans le vaisseau avec tous ces protagonistes, aura été un peu brouillonne pour moi. Alors que j'ai découvert le 1 er tome il y a presque 2 ans, je me suis rendue compte combien le monde créé par Veronica Roth pouvait être complexe, car j'ai éprouvé beaucoup de difficulté à m'y replonger.

Je mélangeais le nom des personnages, je partais sur de mauvaises pistes, constamment trahie par mes souvenirs. Puis, j'ai fini par lâcher prise et accepter la frustration que je ne pouvais pas tout comprendre immédiatement.

Cette duologie est une vrai source de depaysement et d'apaisement. Même si elle met en scène l'opposition et la guerre entre deux peuples, l'écriture de Veronica Roth est aérienne et poétique, mettant l'accent sur la culture, le paysage, la langue de chaque pays. Cette écriture enveloppe le lecteur d'une couverture douillette et réconfortante, qui jure avec les scènes de combats ou d'exécutions violentes.

Le final m'aura pour le moins surpris et dans le même temps fortement plu, mettant en lumière un personnage que nous connaissons peu. Comme une porte ouverte sur une suite, sans l'annoncer pour autant.

Un beau voyage pour cette duologie qui ne peut pas décevoir et qui se montre d'ailleurs beaucoup plus futuriste et travaillée, que n'avait pu l'être divergente la 1ere saga à succès de l'auteur.