De sang et de rage

Sortie VF le 2 mai 2019

Présentation de l'éditeur : chez Nathan

Il fut un temps où la terre d'Orïsha était baignée de magie. Mais une nuit, tout a basculé, le roi l'a faite disparaître et a asservi le peuple des majis. Zélie Adebola n'était alors qu'une enfant. Aujourd'hui, elle a le moyen de ramener la magie et rendre la liberté à son peuple ; même si face à elle se dresse le prince héritier du trône, prêt à tout pour la traquer.

Dans une Afrique imaginaire où rôdent les léopardaires blancs et où les esprits ont soif de vengeance, Zélie s'élance dans une quête périlleuse...

L'avis d'Izabulle :

Le dossier de presse de ce nouveau roman Young adult nous promettait une dystopie originale et époustouflante. Je dis oui et re oui et bien plus encore...

Cette jeune autrice de 25 ans originaire du Nigeria, nous offre avec ce premier tome une histoire qui pourrait avoir lieu en Afrique, au sein d'une monarchie tyrannique et génocidaire. Si je n'ai pu m'empêcher de faire le parallèle avec le génocide Rwandais, notamment quand la population des devins est nommée "les cafards", pour autant elle créé un univers très innovant et complexe.

Nous découvrons en même temps que nos personnages, un contexte politique et fantasy, où les cartes sont régulièrement distribuées. Les alliances imprévues nous secouent et les prémices de l'amour nous chamboulent. Zelie notre personnage principal est très attachante. Elle nous fait régulièrement part de ses sentiments, doutes, attirances et colères. La découverte de ses pouvoirs magiques et l'apprentissage de ces derniers prennent une place importante dans le récit. Toutefois, le rythme reste soutenu, avec un versant aventure et de combat très intéressant.

Je ne me suis pas ennuyée un seul instant, alors même que l'univers peu demeurer complexe avec de nombreux termes inventés ou noms d'animaux modifiés pour l'occasion.

Pour conclure, une dystopie Young adult totalement originale et différente de ce que vous avez pu lire jusque là. Une démarche courageuse de cette jeune autrice qui assume clairement son souhait de mise en lumière du peuple noir. Une histoire tout aussi irréelle, que douloureusement contemporaine dans ses notions de massacres et de guerres raciales.
Coup de coeur ❤