coeur à corps

Sortie VF le 7 mars 2018

Présentation de l'éditeur : chez collection &moi

Lorsqu’elle voit partir en fumée l’atelier familial, Romane est dévastée. Charles, son petit ami, se trouvait à l’intérieur et semble être à l’origine de l’explosion, délibérément... Comment a-t-il pu en arriver là ? Certes, il était au plus mal depuis qu’Erik Barn, jeune photographe, s’était fait un nom en lui volant l’un de ses clichés. Romane est déterminée à se venger d’Erik. Elle ne s’attendait toutefois pas à découvrir un homme aussi troublant, passionné par son art...

Mon avis : 

Romane n'arrive pas à surmonter la perte de son petit ami photographe, Charles, décédé dans l'incendie qu'il a déclenché, et a ravagé l'atelier où elle travaillait. Même si cela n'excuse pas son geste, Charles n'avait plus goût à rien depuis qu'un autre photographe, Erik Barn, avait reçu un prix pour un des clichés qu'il lui avait volés. Malgré une plainte déposée, la police n'a jamais pu prouver ce vol. 

Décidée à faire la lumière sur cette histoire qui la ronge, Romane va se rapprocher d'Erik Barn, avec la complicité de sa soeur jumelle.  Les deux jeunes femmes vont, à tour de rôle, prendre la place d'assistante pour aider le photographe. Celui-ci ne se doute pas que deux personnes se cachent sous l'identité de Romane. Mais très vite, Méline va être acaparée par son propre métier de journaliste et va céder de plus en plus souvent la place à sa soeur Romane, qui va apprendre à connaître Erik. Son travail de photographe, son professionalisme, sa passion, vont très vite fasciner Romane, qui comprend de moins en moins pourquoi il a été voler un cliché à Charles. 

L'enquête sert de fil rouge à l'histoire, même s'il elle n'est pas, pour moi, le point fort de ce roman, qui a bien d'autres attraits. 

Vous allez faire la connaissance de tout un tas de personnages très attachants qui gravitent autour de notre couple de héros. Il y a le bel inspecteur Cappa, à qui on a confié l'enquête, Méline la soeur jumelle qui est une vraie pile électrique, Alexia leur soeur aînée styliste, Suzanne leur mère, ainsi que les amis d'Erik, que je vous laisse découvrir. 

Il y a différentes formes d'art qui sont mises en avant dans cette histoire, et que j'ai particulièrement appréciées. Il y a tout d'abord les mots de l'auteure qui ont été mis en images par Ergé, photographe, avec de superbes clichés noir et blanc qui illustrent de très jolie façon le roman. C'est une idée originale et inovante pour une romance contemporaine. Les photos complètent le texte ou peut-être que l'inverse est valable aussi par moments, qu'importe, c'est un plaisir de lire des mots en images. 

Le côté artistique est également présent par le métier de Romane, la fabrication de bijoux, le travail des pierres est décrit de façon  très visuelle. Le stylisme vient compléter les parures de bijoux. Le street art complète la photo, et ajoute une touche de modernité supplémentaire à cette histoire, toute en sensualité. 

Voilà une belle expérience à lire en images !