Orion 1

Sortie VF le 3 janvier 2019

Présentation de l'éditeur : chez Hugo New Romance

NE TOMBE PAS AMOUREUSE DU DIABLE, LEO...

Première danseuse de la compagnie, premier rôle dans un ballet, Leo Kats est sur le point d'atteindre le sommet de sa jeune carrière : elle sera Nikiya dans la Bayadère qui se jouera à l'Opéra de Sydney. Les années de travail, intenses et douloureuses, ont porté leurs fruits, mais la jeune femme est fébrile et encore trop peu confiante à l'aube de sa consécration. 

Quelques jours avant la représentation, Orion Atlay, illustre chorégraphe français, s'invite au Temple, l'école de danse de la compagnie, pour y créer un ballet irrévérencieux. Dès la première seconde, Orion veut Leo, lumineuse, parfaite et docile. Un combat s'engage. Obsédé par la jeune femme, Orion tente de la convaincre de danser pour lui afin de mener à bien d'obscurs projets.

L'avis d'Evenusia

Leo est encore jeune mais elle est déjà première danseuse de sa compagnie dans le ballet La Bayadère qui se jouera à Sidney. Alors que les répétitions s’intensifient en vue de la première représentation, débarque Orion Altay, un chorégraphe français réputé. Il est venu pour faire passer une audition aux danseurs de la troupe.

Mais Orion sait déjà qui il veut. Ce sera Léo et personne d’autre.

L’allure intimidante de l’homme, sa folie créatrice, son exigence, sont tout autant d’éléments qui dérangent Léo. Loin d’être exaltée par la proposition du danseur étoile, Léo se méfie. Que lui veut il ? Elle est à l’opposé des danseuses sur qui il jette son dévolu habituellement.

Blonde éthérée, Léo un ange de lumière et de pureté dans le regard qu’Orion porte sur elle. Elle semble tellement parfaite, si maîtrisée. Mais ce que les autres ne voient pas en elle et qui attire l'homme plus que tout, c'est cette part d’ombre qu’elle cache sous tant de perfection, de travail et d’acharnement sur son corps. Cette façon qu’elle a de faire taire son esprit et ses douleurs lui déplait. Il veut la sortir de sa torpeur, la révéler.

C’est un roman époustouflant et original. Battista Tarantini nous malmène sous sa plume nerveuse et incisive. Elle écorche ses personnages en plongeant dans les profondeurs de leur pensées.
Ils sont si beaux dehors, proches de la perfection. Ils sont tellement lumineux sur scène qu’on oublie la douleur qu’ils endurent pour en arriver là, au sommet de la gloire, et avec elle surgissent les ténèbres du doute, la solitude face à ce corps malmené par les heures de répétitions.

C’est beau et déchirant comme un Opéra peut l’être, on ne s’étonnera donc pas que le roman soit construit comme tel.

Lever de rideau et que le spectacle commence ! 

Orion est un dyptique dont le tome 2 sort le 7 février 2019. 

Tome 1      -      Tome 2